Trois questions à Vérane Moreno, directrice technique Groupe

Vérane Moreno

Au cœur des enjeux de sécurité sanitaire, de sureté et de qualité globale essentiels dans la chaîne de valeur des fruits et légumes frais, la direction technique occupe une place centrale chez Omer-Decugis & Cie. Afin de bien comprendre toute l’étendue de cette direction, nous vous proposons de rencontrer Vérane Moreno, directrice technique Groupe pour quelques éclairages sur son métier.

 

OD&Cie.me : Quel est le rôle de la direction technique au sein d’Omer-Decugis & Cie ? Son organisation ? La spécificité du Groupe ?

Le rôle de la direction technique est de garantir la sécurité des fruits et légumes distribués par le Groupe dans le respect des exigences clients et en conformité avec la règlementation française, européenne et locale lorsqu’il s’agit de l’export. Une règlementation qui intervient dans les domaines de la sécurité des aliments, l’étiquetage, la traçabilité et les pratiques agricoles.

Au quotidien, cela se traduit par des contrôles sur les fruits et légumes à réception, des inspections et audits de sites, la mise en place et le suivi des plans de contrôle. Cela se traduit également par le référencement et le suivi des fournisseurs et producteurs du Groupe en veillant à leur strict respect des bonnes pratiques agricoles et leur maintien des certifications exigées par le Groupe : IFS Food, Fel Partenariat, Global GAP/Global Gap CoC, Agriculture Biologique et Fairtrade.

 

Contrôle qualité banane Selvatica

Contrôle qualité bananes Selvatica – SIIM, Rungis

 

La direction technique est une équipe de cinq personnes comprenant deux inspecteurs qualité chargés du contrôle des arrivages et des opérations, une ingénieure qualité en charge du suivi des plans de contrôle et des fournisseurs, une responsable qualité adjointe dont la mission est le suivi spécifique des certifications du site de Rungis et une directrice technique pour le pilotage de l’ensemble du système de management de la sécurité et qualité des aliments.

La spécificité du Groupe réside dans l’approche globale de la production jusqu’à la livraison des clients avec le suivi et l’accompagnement des producteurs selon la politique qualité et RSE du Groupe. En effet, s’il est courant pour un groupe agroalimentaire de disposer d’une direction technique, il est plus rare que sa zone d’intervention couvre un aussi large scope, en particulier avec des interlocuteurs intégrés dès l’amont, en production.

Au sein du Groupe et c’est aussi une spécificité, la direction technique travaille étroitement avec la cellule R&D pour le développement permanent des pratiques agricoles et la qualité gustative afin de toujours proposer la meilleure expérience consommateur possible.

 

OD&Cie.me : Quel est selon vous le principal enjeu en matière de qualité pour le Groupe Omer-Decugis & Cie ? La crise sanitaire a-t-elle eu un impact sur vos enjeux et votre activité ?

L’enjeu principal est sans conteste de garantir dans toutes les zones de production des pratiques sociales et environnementales selon les meilleurs standards internationaux. Avec la pandémie liée à la Covid-19, nous avons été contraints de limiter, voire d’annuler nos déplacements et, en particulier, nos visites dans les lieux de production. Nous avons donc dû trouver d’autres moyens – et activer de nouveaux relais – pour assurer un suivi optimal en zones de production afin de garantir le même niveau de maîtrise à l’international. Un autre défi a également été la gestion des équipes en France avec la mise en place des mesures sanitaires, à commencer par le télétravail dont l’application était plus délicate pour une direction transversale comme la nôtre dont la part opérationnelle est très importante. Le plan de continuité d’activité du Groupe, activé dès le début de la crise, nous aura toutefois permis d’intégrer rapidement et collectivement les nouveaux réflexes associés à ce contexte de crise sans précédent et de limiter au maximum les impacts sur notre activité.

 

OD&Cie.me : Quels sont vos grands chantiers pour les mois à venir ?

Nous venons cet été de mettre en place la certification Global G.A.P CoC (Chain of Custody).

Nos chantiers pour les mois à venir portent sur le renforcement de la traçabilité en lien avec l’amont, grâce à la mise en place prochaine de notre nouvel ERP métier. Nous avons aussi comme objectif la mise à jour des systèmes qualité des stations de conditionnement en conformité avec la nouvelle version de la norme agricole du standard Rainforest Alliance.

Partager

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur email